des Généraux patriotes

Les grandes figures de la bataille du Pays de France, les généraux Ledru des Essarts, Vincent et Compans é

le Général Ledru des Essarts

François Roch, baron Ledru des Essarts (1770-1844) était le fils d’un notaire. Il fit ses études chez les Oratoriens du Mans puis s’engagea comme soldat au 2e bataillon de volontaires de la Sarthe en juillet 1792. Blessé en 1799 à la Trébia, il avait été promu chef de brigade sur le champ de bataille. Il servit aux armées du Nord, des Ardennes, puis d’Italie de 1798 à 1800. Il prit part à l’enlèvement du plateau de Pratzen lors de la bataille d’Austerlitz, le 2 décembre 1805.

Apres avoir participé farouchement a la défense de Paris, il protesta contre la capitulation de Marmont et tenta de rejoindre Fontainebleau avec ses hommes.

En 1815, il fut employé sous Suchet à l’armée des Alpes.

 

Le Général Vincent

ancien volontaire du département des Pyrénées Orientales en 1792, avait été promu général de brigade le 4 décembre 1813. Il fit preuve d'une énergie stupéfiante dans la campagne de France, multipliant les charges de cavalerie à la tête de ses hommes. L'une d'entre elles a été célébrée par le peintre Eugène Lami qui en fit le sujet de son tableau charge du général Vincent à la bataille de Claye, aujourd'hui présenté au Musée du Château de Versailles.

 

le Général Compans

ancien volontaire de la Haute-Garonne en 1792, avait été nommé adjudant général, chef de brigade à l'armée d`Italie en 1798, a l'age de 29 ans. Blessé a deux reprises à Bautzen les 16 et 18 octobre de l'année précédente, il marchait encore avec des béquilles le 4 février 1814, lorsqu’il écrivit au ministre de la guerre pour se mettre a sa disposition. Le 12 du même mois, des responsabilités administratives lui furent confiées, mais les besoins de la guerre l'appelèrent bientôt à reprendre un service actif. Le 24 mars, il reçut l'ordre de se rendre à Sézanne pour y réorganiser les forces qui se repliaient sur le secteur. Ne pouvant se maintenir sur cette position, il gagna Meaux ou il arriva le 27 mars, en compagnie du général Vincent.

 



Réagir


CAPTCHA