Georges Cuvier

 

 

Georges CUVIER

 

Né à Montbéliard en 1769, Georges CUVIER fut remarqué en 1794, par  Geoffroy Saint-Hilaire, qui, appréciant la qualité de ses travaux sur les Mollusques, le fit appeler à Paris où il le fit nommer suppléant du cours d'anatomie au Jardin des Plantes. Elu en 1795 membre de l'Académie des Sciences, il en devint Secrétaire perpétuel en 1803- En 1799, il remplaça Daubenton au Collège de France et en 1802, MERTRUDau Muséum d'Histoire Naturelle-

   
   

CUVIER posa en principe :

- qu'un certain rapport lie entre elles toutes les parties de l'organisme et que quelques organes ont sur l'ensemble une influence décisive d'où la loi de subordination des organes,

- que certains caractères s'appellent mutuellement tandis que d'autres s'excluent nécessairement, d'où la loi de corrélation des formes .

C'est en s'appuyant sur ces deux principes que le savant put déterminer des espèces disparues d'après quelques os brisés.

On peut le considérer comme le père de la paléontologie et le créateur de l'anatomie comparée.

L'excellence de ses travaux et sa notoriété scientifique furent saluées par Napoléon 1er, Louis XVIII et Louis-Philippe qui le comblèrent d 'honneurs.

 

 

bibliographie :

- Discours sur les révolutions de la surface du globe (1815)

- Histoire des progrès des sciences naturelles depuis 1789 jusqu'à ce jour  (1838)

- Leçons d'anatomie comparée (1800-1805)

- Recherches sur les ossements fossiles de quadrupèdes (1812)

- Recherches sur les ossements fossiles. Paris Edmond d'Ocagne -1834

- Le règne animal distribué d'après son organisation pour servir de base à l'histoire naturelle des animaux et

l'introduction à l'anatomie comparée ( 1815-1817)

en collaboration

- Histoire des mammifères, en collaboration avec Geoffroy Saint-Hilaire,

- Histoire naturelle des poissons, en collaboration avec Valencienne,

- Histoire naturelle des cétacés, qui fait partie des Suites à Buffon.

 



Réagir


CAPTCHA