les vestiges des fortifications

 

 

LES VESTIGES DES FORTIFICATIONS :
Rue des Fossés

 

 

 

Le château de Tremblay fut démantelé au XVème siècle, d’après les Chroniques de Charles VII. Il ne subsiste aujourd’hui, rue des Fossés, que quelques vestiges de ses remparts, édifiés au XIIème siècle par le célèbre SUGER, seigneur de Tremblay en sa qualité d’abbé de Saint-Denis.

Curiam autem antiquam muro cinximus, domum ecclesiæ inhærentem pene defensabilem ibidem ereximus ; qua munitione successores nostri et suos et sua, si placet, contra omnem hostem defendere poterunt
« Nous avons aussi fait entourer de murs l’ancien château et nous avons fait construire attenant l’église, une maison dans laquelle nos successeurs peuvent mettre en sûreté leurs personnes et leurs biens contre toute sorte d’ennemi. »

SUGERII ABBATIS SANCTI DIONYSII LIBER DE REBUS IN ADMINISTRATIONE SUA GESTIS - II. De Trembliaco

Œuvres complètes de Suger recueillies, annotées et publiées d’après les manuscrits pour la Société de l’Histoire de France, par A. LECOY DE LA MARCHE, Paris, Librairie de l’Histoire de France, 1867, page 159.


Vestiges des remparts de Tremblay, rue des Fossés
cliché SEHT, septembre 2002

Bibliographie :

  • Aperçu historique de la vie de Tremblay, du Moyen Âge à nos jours. Bulletin de la SEHT, n° 1, 1976
  • La guerre de Cent ans en Pays de France, affrontements entre Armagnacs et Anglo-Bourguignons, de la prise de la tour de Tremblay, en 1419, au face à face en rase campagne de Mitry, en 1429. Bulletin de la SEHT, n° 16, 1992

 



Réagir


CAPTCHA