la cloche



Elle fut mise en place en 1645, bénie par le curé de la paroisse, maître Pasquier Gosse, Aumônier du duc d'Orléans.

Elle eut de prestigieux parrains : le prince de Condé et la duchesse de Longueville qui lui donnèrent le nom de Henriette Anne.


 

 

Texte de baptême de la cloche de Saint-Médard
détai

Cliché SEHT

 
transcription complète du texte de baptême de la cloche de Saint-Médard, Henriette-Anne. d'après Guilhermy, Inscriptions de la France, tome III, p 121


cliché SEHT

La cloche

 

Le cliché montre les différentes parties de la cloche et du mouton qui la supporte. Chaque partie de la cloche porte un nom déterminé par sa forme :

  • l'anse qui peut être simple, double ou triple comme ici. Elle est coulée avec l'ensemble.
  • la calotte que l'on nomme le cerveau. Elle est ici bordée d'une bande ornée d'un feston.
  • la paroi, presque verticale,
  • prend le nom de faussures, sur lesquelles figure l'acte de baptême.
  • la gorge, ornée d'un feston, élargit la cloche.
  • la panse, partie bombée renforce le son.
  • la patte, partie la plus évasée et la plus mince favorise la diffusion du son.

 

 
pour plus de détails  

 



Réagir


CAPTCHA