histoire


 

L'église Saint-Médard
 

Classée Monument Historique par arrêté du 12 avril 1939, l’église Saint-Médard comporte deux parties.

La partie orientale date du XVIème siècle. Elle est composée de l’abside des quatre dernières travées du vaisseau central et des bas-côtés. Le chœur se termine par un chevet plat percé d’une grande baie à meneaux flamboyants.

Les croisées d'ogives sont du type "en étoile". Elles ont des clés pendantes sculptées, typiques de la période Renaissance. Par l'intermédiaire de pilastres à chapiteaux sculptés, elles reposent sur de grandes arcades, en arc brisé.

Signalons l’ornementation des voûtes de la 9ème travée du vaisseau central. On y lit le H de Henri II, sommé d’un croissant, un écu surmonté d’une couronne; deux D, puis trois croissants entrelacés évoquant Diane de Poitiers, maîtresse du roi.

La clé centrale des voûtes de la 8ème travée porte les armes de Louis III de Lorraine cardinal de Guise, abbé de Saint-Denis de 1574 à 1588.


Voûtes du vaisseau central, 9° travée, XVIème siècle.Cliché SEHT.

 

 

La partie occidentale date du XVIIIème siècle. Elle fut construite en 1781, par Jean Jacques Cellérier, l'un des architectes français les plus connus de son époque. La voûte de cette partie, moins élevée que celle du chœur, est construite en berceau. Elle est de facture néoclassique.

 

Voûte de la partie occidentale, XVIIIème siècle. Cliché SEHT

 

La façade a été remaniée au XIXème siècle. La tour du clocher, rehaussée en 1854, diffère sensiblement de celle dessinée par Cellérier. De plan carré, à angles abattus, elle est percée sur chaque façade d'une baie en plein cintre. Elle est surmontée d'un campanile orné d'une croix.


 



Réagir


CAPTCHA